Méthodologie de la Notation de Crédit

La Notation de Crédit mesure le risque de non-remboursement des obligations d’une institution de microfinance (IMF). Cette notation inclue un examen de la capacité de l’institution à rembourser ses obligations financières. Pour cela, l’expérience de MicroRate montre la nécésité d’inclure des facteurs quantitatifs et qualitatifs. Le rapport de notation de crédit de MicroRate comprend également une analyse de facteurs externes pertinents, comme celui des marchés où l’institution opère ou encore l’environnement du secteur de la microfinance.

Dans la lignée de la règlementation Bâle II le rapport de Notation de Crédit prend en compte les facteurs suivants:

  • Risque du pays et du secteur de microfinance
  • Risque de crédit
  • Risque opérationnel
  • Risque de marché et de liquidité
  • Risque financier (rentabilité et solvabilité)

Pour obtenir une évaluation précise, MicroRate réalise une analyse préliminaire des données et des informations fournies par le client, suivie d’une évaluation sur le terrain en profondeur lors de la visite de l’institution par deux analystes. L’équipe d’analystes réalise des entretiens à différents échelons hiérarchiques et dans diverses agences. Lors de la visite, l’équipe rassemble toutes les informations additionnelles nécessaires, examine les fichiers clients et étudie les rapports du système d’information de gestion de l’IMF. L’analyse de l’ensemble des données collectées est suivie d’un travail de consolidation aboutissant sur un rapport préliminaire. Avant la publication du rapport, une version provisoire est envoyée à l’IMF pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’erreurs ou de mauvaises interprétations des informations collectées. Ces échanges avec l’IMF n’influencent en aucun cas l’opinion générale de MicroRate mais permet tout de même à l’IMF d’avoir un certain droit de regard avant la publication du rapport final. La note finale est le résultat d’une analyse méticuleuse et d’un débat au sein d’un Comité International de Notation. Afin de garantir une notation pertinente, ce dernier est composé d’analystes seniors et d’experts des différents bureaux de MicroRate. MicroRate n’applique pas une formule de notation rigide car elle considère que l’impact des divers risques sur la performance générale peut varier d’une institution à l’autre. La note finale reflète la capacité de l’IMF à rembourser ses dettes. La note octroyée par le Comité de Notation est valable pour une durée d’un an.
La Notation de Crédit utilise l’échelle de notation de Standard and Poor pour tous les pays sauf pour le Pérou où MicroRate applique les standards imposés par l’autorité péruvienne de régulation (SBS). Pour les IMF péruviennes, l’échelle de notation comprend donc les lettres de A à E.

Avantages de la notation de crédit:

L’expérience et la crédibilité internationale de MicroRate permettent aux IMF de profiter de nos connaissances en microfinance pour améliorer leurs performances et attirer des financements.

  • D’attirer des financements.
  • De comparer leurs performances aux échelles de notation internationales.
  • Satisfaire les standards imposés par les autorités régulatrices.

Le processus de notation

Le processus de notation de MicroRate inclut une analyse préliminaire, une évaluation sur le terrain et un rapport final. De l’analyse préalable à la livraison du rapport final, le processus prend entre 6 et 8 semaines.

Obtenir une évaluation de MicroRate

Pour en savoir plus sur les prix des services proposés par MicroRate, écrivez-nous à info@microrate.com. Cliquer ici pour accéder à l’échelle de notation de la notation de créditLearn More

Lire les nouvelles de la microfinance
MICROCAPITAL BRIEF: Visa, China Foundation for Development of Financial Education, China Foundation for Poverty Alleviation to Promote Financial Literacy, Mobile Banking
Visa Incorporated, a US-based payment technology company, recently announced partnerships with two organizations to promote financial inclusion in China: the China Foundation for Development of Financial Education (CFDFE), which is affiliated with China’s central bank and seeks to alleviate poverty, and the China Foundation for Poverty Alleviation (CFPA), a government-backed organization focusing on emergency relief. […]